Rayon hommes de Camille Saféris

Camille Saféris Rayon hommes Imaginez des hommes à louer dans les rayons de votre grand magasin préféré. C’est le jeu auquel Camille Saféris s’est livré pour écrire son livre. L’histoire est drôle, moderne et pétillante. Camille, c’est un homme. Au fil des pages il pose un regard amusé sur le monde féminin et fait preuve d’une grande sensibilité. Les personnages sont attachants, le livre se lit facilement mais surtout, il est drôle. Découverte !

Le livre, une romance, est publié aux éditions La Musardine. Je dois vous l’avouer, c’est mon péché mignon littéraire. J’adore me lover dans mon sofa et m’abandonner au plaisir solitaire de cette littérature fraiche, drôle et émouvante<3

Si le Rayon Hommes existait, je crois que je me laisserais tenter par un grand jeune homme au regard piquant et à l’esprit vif. Et vous, quel est votre type d’homme ?

L’histoire

Les filles d’aujourd’hui sont compliquées, se désespère Barnabé. Zoé par exemple, sa cliente, cherche l’amour parmi les nombreux mâles exposés au Rayon Hommes. Ce nouveau concept fait un vrai carton : le premier magasin de l’amour offre du « prêt-à-emballer » à toutes celles qui se demandent où sont passés les hommes. Et Barnabé dans tout ça ? C’est juste l’un des vendeurs, que Zoé n’a toujours pas remarqué. Depuis des semaines, elle n’a d’yeux que pour ces types exposés qu’elle teste l’un après l’autre, toujours déçue. Et Barnabé rame pour qu’elle comprenne  : Zoé cherche un modèle qui n’existe pas, sans voir que l’homme de sa vie, c’est lui. Le seul du Rayon Hommes qui ne soit pas à vendre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s