Feindre la jouissance, les hommes aussi simulent

meg-ryan-quand-harry-rencontre-sally_articlephotoLa scène culte de l’orgasme simulé dans un restaurant du film Quand Harry rencontre Sally avec Meg Ryan a levé le voile sur la simulation féminine. Depuis, les hommes savent que nous pouvons facilement nous amuser à feindre. Seulement, qu’en est-il pour eux ? Depuis mon billet sur La simulation féminine, ce petit arrangement avec le plaisir, je m’interroge. Selon plusieurs études*, environ 20 % des hommes simulent parfois. Enquête !

Pourquoi les hommes simulent ?

Deux raisons poussent les hommes à simuler : eux et vous. Eux car ils se sentent embarrassés, ils ont peur de remettre en cause leur virilité, ou tout simplement par fierté.

La seconde raison qui poussent les hommes à simuler, c’est vous, enfin nous. Ils ne veulent pas remettre en cause le potentiel en cause le potentiel érotique de leur partenaire. Et pour le coup, j’en ai parlé autour de moi, nous semblons assez fragiles sur ce point et avons besoin de nous sentir désirer. L’une des preuves de leur désir est, pour nous, le niveau de leur plaisir.

Comment les hommes simulent ?

Comparé à une femme, il est plus compliqué pour un homme de simuler. Notamment de feindre l’excitation, car elle se traduit généralement par une érection. Toutefois, il peut jouer sur son plaisir ou simuler une éjaculation.

Si un homme a peu de plaisir, il ne va pas toujours le dire. Cela peut se traduire par une absence d’éjaculation ou une perte d’érection.  Dans ce cas, il peut simuler en accentuant ses mouvement et ses râles pour laisser croire à sa partenaire qu’il a jouit.

Toutefois, la situation  la plus courante en matière de simulation masculine serait la difficulté à éjaculer dans le corps d’une femme que ce soit dans un vagin ou un anus. Il n’aura aucune difficulté à le faire grâce à la masturbation, mais sentira un blocage pour aller au bout dans la pénétration de sa partenaire. Dans ce cas, s’il simule, il feindra l’éjaculation, exagérera certains bruits ou dira simplement qu’il vient d’éjaculer. Si la femme l’interroge, il dira qu’il y a eu peu de sperme cette fois-ci.

Un homme peut éjaculer dans la douleur ou inversement, avoir beaucoup de plaisir et ne pas éjaculer.

Selon ces études, les femmes ne seraient pas vraiment dupes. Deux femmes sur trois devinent si un homme a eu du plaisir avec elle. Toutefois, il ne faut pas confondre éjaculation et plaisir. Un homme peut éjaculer dans la douleur ou inversement, avoir beaucoup de plaisir et ne pas éjaculer.

Un homme qui n’arrive pas à éjaculer pas dans un vagin mais qui a du plaisir, sera confronté à un problème le jour où il souhaite avoir un enfant. Dans ce cas, il peut soit en parler à sa partenaire, ou consulter seul un sexologue s’il n’a pas envie de se confier à sa conjointe.

Finalement, avec ou sans simulation, l’important reste le plaisir que deux partenaires trouvent dans la relation sexuelle. Cela peut passer par l’excitation, les préliminaires ou le contact charnel. Si l’un des partenaires en ressent le besoin, il ne faut pas hésiter à en parler et consulter un sexologue seul ou en couple. Il paraît que cela donne d’assez bons résultats.

Et puis, simuler permet aussi d’accentuer son plaisir ou celui de sa partenaire. Les cris d’un orgasme, même feints, engendrent une montée d’excitation. La simulation sexuelle a donc aussi de bons côtés. Et vous, qu’en pensez-vous ?

*Références :
– Men’s and Women’s Reports of Pretending Orgasm. Charlene Muehlenhard, Sheena Shippee. Journal of Sex Research, Vol 47, Iss 6 Nov 2010 , pp 552-567.
– Radio Suisse RTS http://www.rts.ch/la-1ere/programmes/on-en-parle/4869574-chronique-sexo-feindre-la-jouissance-16-05-2013.html

14 réflexions sur “Feindre la jouissance, les hommes aussi simulent

  1. Bonjour, j’ai beaucoup apprécié votre article nous nous sommes aussi posés la question de l’orgasme masculin vs orgasme feminin sur notre propre site internet dédié au developpement personnel,nous avons pour cela rencontrer une sexologue, vous trouverez ci-joint le lien, n’hésitez pas nous dire ce que vous en pensez 🙂
    A bientot
    Marie-Alix,
    Coach d’HappyWaves
    http://happywaves.fr/toutes-les-reponses-lorgasme/

    J'aime

  2. Je confirme qu’on peut éjaculer dans la douleur (ça m’arrive dans certaines circonstances particulières, quand l’éjaculation arrive tardivement après beaucoup d’érections sans jouissance) et prendre un pied superbe sans éjaculer (et je ne parle pas de tantrisme : sujet que je ne connais pas trop).

    Il peut aussi arriver de bander sans être excité et de ne pas réussir à bander alors qu’on en aurait très envie…. Ah, que le corps sait être fripon parfois 😉

    Ça m’est arrivé très rarement de « simuler », mais ça m’est arrivé, dans des circonstances où mon propre plaisir était un peu en berne et que je sentais que ma partenaire avait besoin d’être « encouragée ». Je crois que c’est globalement la même motivation que pour les femmes qui simulent, toute proportion gardée.
    Je finis par une dernière paraphrase : la simulation, pourquoi pas, mais faut pas en abuser !

    J'aime

  3. Et il est vrai que le plaisir ne se résume pas a l’orgasme ou l’éjaculation. On peut prendre son pied sans aller au bout ou avec des caresses, excitations, des mots doux (ou pas d’ailleurs ;-)) etc. Les plaisirs sont variés fort heureusement.
    La simulation a de bons côtés pour exciter l’autre. Mais toute exagération (trop décelable) mise a part, je préfère tout de même sentir la sincérité, c’est la meilleure des excitations et aussi de reconnaissance, de partage.

    J'aime

  4. Dommage pour « Et (beaucoup) plus si affinités » (titre original « What if », rien a voir !) car je l’ai vu et au beaucoup aimé. Point de scène de simulation d’orgasme a la Meg Ryan mais une comédie romantique très sympa.
    Pour en revenir à nos moutons, je pense qu’il est plus compliqué pour un gomme de simuler. D’abord morphologiquement car le désir d’un homme se manifeste extérieurement. Après on peut dire que l’homme peut avoir une érection sans désir (la fameuse du matin par exemple) mais quand même … Et même si un orgasme sans éjaculer est possible, c’est rare. Alors le simuler, c’est compliqué. Surtout en le dissimulant. Mais je reconnais qu’on peut éprouver enormement de plaisir sans éjaculer (ou pas beaucoup) et ne pas éprouver grand chose avec beaucoup de liquide (quioique je n’ai jamais connu cela). Quant à feindre l’orgasme avec des cris ou gémissements, c’est compliqué aissi,,il faut être bon acteur. De manière globale je ne vois de toute manière pas l’intérêt de simuler. La sincérité, la communication sont les base se une relation. Si c’est pour faire plaisir a l’autre ou ne pas le blesser, bof. Surtout si on est vraiment intime.

    J'aime

    • Je peux difficilement me mettre à la place d’un homme, mais si ces chiffres sont exacts, la situation est assez courante et notamment la difficulté à éjaculer durant une pénétration. Cela pourrait correspondre à la peur de se faire avaler, dixit une psy avec qui j’ai échangé sur le sujet. La situation ne serait heureusement pas éternelle et peut évoluer en consultant un sexologue…

      J'aime

      • Je me méfie des stats. Mais oui le souci d’éjaculation par peur existe. La c’est différent de la simulation je trouve, du moins l’optique est différente. D’où l’importance de la sincérité et la communication.

        J'aime

      • Au début d’une relation c’est compliqué de se confier à une personne. Et du coup, plus tard ça le reste aussi car celui qui n’était pas informé peut se sentir trahit.
        La simulation peut avoir des origines variées dont un problème d’éjaculation…

        J'aime

      • Si on commence a tricher, simule des le début, ca n’envisage rien de bon. Par contre le soucis d’éjaculation engendrent d’autres problèmes et peut être besoin de simuler, du moins dans un premier temps. Pour moi ca ne rentre pas dans la même categorie de simulation s’il y en a.

        J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s