Histoire de la Lingerie, par la papesse du frou-frou : Chantal Thomass

[Article invité : Julie-Anne de Sée, auteur érotique aux éditions Tabou. Découvrez son blog et sa page google + ]

Chantal Thomass Histoire de la lingeriePour ce mois de décembre, Julie-Anne de Sée vous invite à découvrir de beaux livres à offrir ou à se faire offrir. Aujourd’hui, c’est Histoire de la lingerie de Chantal Thomass qu’elle vous propose de découvrir. Critique !

En mêlant les fils, de nylon ou de soie, Chantal Thomass (avec la complicité de Catherine Ormen) raconte cette histoire inédite de l’intime où il est question de pudeur, d’érotisme, de séduction, mais aussi de normes et de transgression… Si vous ne l’avez pas encore, voici un incontournable pour toutes celles (et ceux !) qui raffolent de lingerie féminine.

Dans ce livre, vous découvrirez comment, photos à l’appui, est né le soutien-gorge. Mais aussi, ce que portaient nos aïeules (Aïe ! il fait bon vivre à l’époque de la liberté de mouvements !), et mille et une autre choses passionnantes sur nos dessous. Ne sont-ils pas, en certaines occasions coquines devenus nos dessus ?

Une plongée dans notre univers féminissime, à lire et faire lire, histoire aussi de donner des idées…

En savoir plus

Histoire de la Lingerie de Chantal Thomass est paru aux éditions Perrin en 2010

Présentation de l’éditeur
Célèbre dans le monde entier, la créatrice Chantal Thomass a véritablement révolutionné la lingerie, en faisant passer les dessous sur le devant de la scène, exaltant le corps féminin comme cela n’avait jamais encore été osé ! Avec elle, l’inimaginable s’est produit tantôt en empruntant aux hommes les tissus et motifs de leurs costumes et cravates qu’elle mélange aux froufrous de la Belle Epoque, tantôt en s’inspirant des gaines de nos grands-mères pour en faire de ravissantes guêpières ou en remettant au goût du jour les bas et les porte-jarretelles…

Usant de toutes les libertés, Chantal Thomass a métamorphosé les culottes, les soutiens-gorge et les bustiers en les habillant de fleurs, de rayures ou de carreaux et bien sûr aussi de soie… De la chemise du Moyen Age qui se transmettait en héritage aux dessous pléthoriques de la Belle Epoque, des corsets et paniers de l’Ancien Régime aux féministes qui brûlèrent leurs soutiens-gorge, il n’y a pas une histoire de la lingerie, mais quantité d’histoires différentes qui se superposent. Entrecroisant les fils, Chantal Thomass avec la complicité de Catherine Ormen raconte à sa manière cette histoire inédite, aux confins de l’intime où il est question de pudeur, d’érotisme et de séduction, mais aussi des normes et de transgression…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s