Relancer un homme après un premier rendez-vous

Ça fait un moment que j’ai envie d’écrire quelque chose sur le fameux premier rendez-vous et l’attente qui en découle. Longtemps j’ai attendu que l’homme fasse le premier pas et me recontacte. Je me souviens de journées à attendre, d’avoir sursauté à chaque message reçu, et d’avoir dit à ma meilleure amie « je ne peux pas te parler, j’attends son appel » (on ne sait jamais, le double appel ne fonctionne pas toujours). Bref, un jour, j’ai décidé de ne plus attendre. D’être de celles qui l’air de rien envoient un sms le lendemain ou surlendemain d’un rendez-vous. Car après tout, cet homme est peut-être intimidé. Il ne sait peut-être pas comment me dire « ô combien je suis merveilleuse ». Ok, j’en fais peut-être un peut trop, mais je préfère quand même relancer subtilement un homme que passer à côté d’une jolie opportunité. Zut alors !

Le bon moment

Si vous êtes comme moi et que vous êtes de celles qui préfèrent que l’homme prenne les devants, n’appelez pas trop tôt. J’entends par là, ne vous jetez pas sur votre téléphone pour lui dire que vous êtes bien rentrée. Laissez lui l’opportunité de vous contacter en premier. Même si chaque rencontre est différente, j’aime bien relancer le second jour quand je n’ai pas de nouvelles.

Le message

Mon téléphone me sert surtout à envoyer des mails ou des sms. Je n’appelle pas, c’est un fait. C’est donc par SMS que je le contacte. J’essaie d’être subtile. Je n’envoie surtout pas un « ça va » ou « tu ne m’as pas appelé ».

Non, je me comporte avec cet homme comme avec un ami. Je rebondis sur une conversation que nous avons eu ou une info trouvée sur le net. Je peux aussi lui envoyer une photo de choses dont nous avons discuté : la couleur de mon nouveau mur, le graffiti qui est à deux rues de mon appart ou encore la tête de mon chat au réveil… En d’autres termes, je crée une opportunité.

Le risque de cette approche est bien entendu de passer pour la bonne copine. Toutefois, je trouve qu’elle me correspond assez bien et a le mérite de ne pas me faire passer pour la nana qui vient de guetter pendant 48h son téléphone.

Et vous, relancez-vous un homme après un premier rendez-vous ?

8 réflexions sur “Relancer un homme après un premier rendez-vous

  1. Moi, je vous le dis tout net, j’ai arrêté les calculs.
    Je dégaine souvent le premier, et souvent assez vite. Si j’ai passé une bonne soirée, je le dis. Si j’ai envie qu’elle soit vite suivie d’une autre, je le dis. Tant pis si ça n’est pas un acte stratège.
    Je dois être un texteur précoce.

    J’entends autour de moi beaucoup de monde pleurnicher « les hommes sont compliqués » / « les femmes sont compliquées ». ; pour remettre un peu de simplicité dans nos rapports, n’hésitez pas à faire le premier pas en l’étant (simple).

    J'aime

  2. Les hommes d’aujourd’hui sont devenus un peu frileux. Et pour cause ! S’ils sont trop directs on les taxe de machos et s’ils sont trop prudents, on les traite de mauviettes. En réalité, ils devraient s’en foutre, mais c’est bien difficile de se libérer du regard des autres. Du coup, chacun calcule un peu ses actes pour éviter d’être rejeté, de perdre la face, voire de risquer sa dignité…

    La femme qui relance après un premier rendez-vous offre une ouverture bienvenue qui pourrait détendre un peu les craintes du monsieur. J’ai envie de dire merci donc à toutes celles qui osent se mettre en situation de vulnérabilité pour rassurer leurs prétendants.

    Le stress des rencontres est à la hauteur de nos attentes. Et comme notre époque est particulièrement orientée sur la perfection, ces attentes sont très élevées et nous foutent la pression. Il faudrait pouvoir se dégager de ces projections pour assumer simplement son désir. Il est évident que c’est dans un état d’esprit détaché que nous sommes le mieux à même de nous rencontrer, amicalement, affectivement et sexuellement.

    J'aime

      • Tout a fait d’accord avec Philippe. Je partage son avis et en rajoute pour faire remarquer que nous les hommes aussi avons de la pression et une sensibilité/fragilité. Et en avoir n’est sûrement pas synonyme d’être une mauviette ou manquer de caractère et de masculinité. Donc j’apprécie aussi les femmes qui relancent, osent faire le premier pas (même en drague). Ca fait plaisir, nous rassure aussi et c’est très flatteur (ca prouve qu’on intéresse la personne). Ça détend l’atmosphère et évite de passer à coté de quelquechose des deux côtés.

        J'aime

      • Les règles ont changé oui et c’est tant mieux. Égalité hommes-femmes là aussi après tout, meme s’il y a des basiques que l’on peut conserver (comme la galanterie masculine). Et puis le fait qu’une femme puisse draguer un homme et lui dire, le rappeler apres un premier RDV est un signe d’émancipation et d’expression de ses sentiments et désirs. Rien de mieux, cela fait partie de la communication (il faut dire qu’une histoire c’est entre deux personnes, pas à sens unique), d’une meilleure compréhension, respect et appréciation de l’autre.

        Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s