Brève de comptoir : la double vaginale

Education périnéeLundi dernier, c’est en compagnie d’un homme très instruit qui a la délicieuse manie de parler de cul sans en avoir l’air, que la conversation a pris un tour inattendu. A la terrasse d’un café du 19ème vers 22h, nous échangions sur nos vies, nos amours, nos envies. Je parlais de mon blog et de son esprit girly et un zest « choupinou ». A l’écoute de ce mot, l’homme me regarde très sérieusement et me dit « Sais-tu ce qui est choupinou ? C’est la double vaginale ! ». Découverte !

Face aux mots « double vaginale », je me suis mise à imaginer dans quelle position deux hommes pourraient se mettre pour réussir à pénétrer dans le même temps la même femme.

Je les imagine d’abord cul contre cul, la femme légèrement surélevée en position de chandelle (comme au yoga). Puis un dessous, un dessus avec une femme prise en sandwich. Ensuite ventre contre ventre, mais là, je ne vois vraiment pas comment la femme pourrait se placer. Enfin j’imagine les deux hommes en position de ciseaux, femme en levrette.

Bref, devant mon silence, mon ami m’explique. J’avoue avoir encore un doute sur la possibilité de la double vaginale, mais voilà ce qu’il me dit :

La femme se place en position amazone sur un homme, son buste s’abaisse au maximum tandis que sa croupe se soulève pour qu’un second homme puisse pénétrer à son tour son vagin.

Je le questionne ensuite à savoir qui des hommes ou de la femme bouge pour créer un va-et-vient. A priori, ce serait le second homme.

Je demeure assez perplexe, d’autant qu’il me confie ne pas avoir eu la chance de tester une telle position. Proposition indécente ou partage d’informations, je m’interroge….

Et vous, que pensez-vous de la double vaginale (deux hommes et une femme) ?

Une réflexion sur “Brève de comptoir : la double vaginale

  1. Eh bien, mes 2 premières « doubles pénétrations » furent de ce genre-là, justement (alors que moi, je rêvais furieusement de découvrir la sodomie mais ce fut pour plus tard). Bref ; pour la position à adopter, c’est à peu près pareil que pour une dp vaginal + anal, les deux trous ne sont pas si éloignés que ça 🙂
    Il faut une femme assez « ouverte » et c’est effectivement l’homme placé au dessus (quel que soit l’empilage) qui peut le plus facilement bouger.
    À noter que les deux femmes avec qui je l’ai pratiqué ont atteint l’orgasme avec une vitesse déconcertante !

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s