Rosebud, un bijou anal. Oui, mais, pourquoi ?

Rosebud sextoy

Crédit Dèmonia http://www.demonia.fr

Au-delà du du sextoy ou du plug anal, le Rosebud est un bijou. Il est beau, existe en plusieurs declinaisons de taille, de couleur et d’ornement. Il se compose d’une tige en forme de goutte à glisser dans votre anus,  celle-ci devient ensuite plus fine pour permettre à l’anus de se refermer et, sophistication ultime,  sa base conçue tel un bijou. Elle peut être un cristal, une queue, une rose ou toute autre forme artistique. C’est cette partie appelée zone T, qui retient l’objet et l’empêche de se perdre dans votre intimité rectale. Chez les hommes, le Rosebud stimule le point P, la prostate. Chez les femmes, il a un tout autre usage et peut être utilisé seule ou à deux. Découverte de l’usage du Rosebud chez la femme !

Le Rosebud pour un usage en solitaire

A l’aide d’une goutte de lubrifiant, insérez-le et vaquez à vos occupations. Le Rosebud se fera parfois oublier et de temps à autre, il viendra se coller contre la paroi de votre vagin pour stimuler vos sensations et votre plaisir. Ballade, journée au travail, ménage, vos tâches quotidiennes deviendront hautement érotiques.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le Rosebud pour un usage à deux ou à plus

Dans les jeux amoureux, jouez sur le désir et l’esthétique

  • Demandez à votre partenaire de le placer lui même et partez faire des courses, chez une amie, en forêt. Jusqu’à vore retour, la pensée de cet objet glissé en vous ne le laissera pas indifférent. Faites monter le désir et envoyez lui des SMS pour décrire l’effet du rosebud sur vous…
  • Surprenez-le et laissez-le découvrir ce bijou intime au moment des préliminaires. Invitez-le à le toucher et à le bouger légérement pour titillez votre plaisir et son imagination.

A deux, stimulez votre plaisir

  • Durant la pénétration, le Rosebud appuie contre le vagin. Il presse le pénis pour un effet plus serré et le pousse contre votre point G. Je vous laisse deviner l’effet que cela procure…

Le Rosebud, est avant tout un bijou qui saura valoriser votre derrière. Comme il est un peu court, si vous aimez la double pénétration, favorisez plutôt un plug anal plus classique. Plus long, il correspond mieux à cette pratique. Pensez toujours à le choisir avec une base (fameuse zone T) pour le retenir à l’extérieur.

Les origines du Rosebud

Le premier Rosebud a été créé en 1995 par l’artiste Julian Snelling. Pour lui « l’anus, dessiné comme une étoile au centre de la magnifique forme des fesses, peut être beau. Le bijou y est un baiser. » (source : fluctuat.premiere.fr).

C’est dans les milieux BDSM que l’objet fait ses premières introductions. Les Maîtres ornent le cul de leurs soumises et s’amusent avec les formes. Certains jouent la carte du plaisir et de l’esthétique avec des Rosebud ornés d’une rose ou d’un cristal. D’autres, adeptes du poney play optent pour une queue-de-cheval. Et, il y a ceux qui défient ceux qui oseraient s’approcher de leurs soumises avec le Rosebud pointe ou tête de mort. Sans oublier ceux qui ont besoin de connaître l’heure à tout instant et choisissent le Rosebud montre qui possèdent des aiguilles lumineuses.

En 20 ans, le Rosebud s’est démocratisé et tel un piercing, s’insère dans votre trou.

Envie de découvrir des tests et avis sur le rosebud ?

J’ai selectionné pour vous deux articles qui m’ont particulièrement intéressée :

Et vous, qu’en pensez-vous ?

2 réflexions sur “Rosebud, un bijou anal. Oui, mais, pourquoi ?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s